MENU

lundi 5 mai 2014

Fifty Shades, Tome 2 - Cinquante Nuances Plus Sombres

Auteur : E. L. James
Titre VO : Fifty Shades Darker
Traduction : Aurélie Tronchet
Genre : romance, érotique

Edition : JC Lattès
Parution : 2013
Pages : 595 pages

Prix : 17 euros

Résumé
Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu’il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister.
Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie…

Avis
Malgré le fait que le premier tome ne m’ait pas vraiment convaincue, j’ai tout de même continué dans l’espoir (vain) d’une amélioration.
Cette fois, nous retrouvons Ana trois jours après sa rupture avec Christian. Bien entendu, le livre n’aurait aucun intérêt si elle le quittait définitivement dès ces premières pages. Donc, sans grand étonnement, elle se laisse séduire de nouveau par Christian (et même très rapidement !). Cependant, on en apprend un peu plus sur le sombre passé de M. Grey. Ce second tome connaît un peu plus d’action que le premier tout en réduisant l’aspect sado-maso. Leur couple va être mis à l’épreuve mais cette fois en raison d’interventions extérieures : un sabotage qui met la vie de Christian en jeu, une ex quelque peu schizophrène, un harceleur… Bref, ce ne sont pas les éléments perturbateurs qui manquent.
C’est pour cette raison que j’ai un peu plus apprécié ce second tome : l’auteure s’est attardée plus longuement sur les caractères des personnages, leur permettant vraiment d’évoluer et leur donnant plus de profondeur (et donc plus d’intérêt). Ce livre aurait pu faire preuve davantage d’originalité mais E. L. James a décidé de ne pas déroger aux clichés du genre, ce qui ne m’a pas déplue. Pour autant, cela a empêchée l’effet de surprise que j’aurais pu avoir au fil de la lecture.
Pour moi, l’intérêt était donc surtout l’approfondissement de certains personnages (en particulier de Christian dont j’avais envie de connaître le passé). Malheureusement, comme pour le premier tome, si l’histoire en elle-même est intéressante, j’ai encore été dérangée par la qualité de l’écriture (avec laquelle j’ai vraiment eu du mal !) et par l’invraisemblance de certaines situations. Pour exemple : le retour de la comparaison avec Icare !
Néanmoins, après avoir lu Sur tes yeux d’Irène Cao, avec le recul je me rends compte que j’ai vraiment préféré la trilogie Cinquante Nuances de Grey à plusieurs points de vue en particulier pour la qualité de l’écriture finalement pas si mauvaise et les personnages plus attachants.

En conclusion, si c’est un livre que certains ont dévoré en quelques jours, personnellement il m’a bien fallu deux bons mois pour en arriver à bout. En effet, le style m’a bloquée dans ma lecture mais j’ai tout de même persisté. L’auteure a réussi à créer une histoire d’amour intéressante entre deux personnages que tout opposait tout en se conformant aux clichés. C’est donc en toute logique que j’ai continué avec le tome 3 (chronique à venir).

Petite citation : « Je suis aimantée comme Icare vers son soleil. Je m'y suis brûlé les ailes et pourtant je suis encore là ».


Note :
5,5/10

Autres tomes :

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire