MENU

vendredi 9 mai 2014

Fifty Shades, Tome 3 - Cinquante Nuances Plus Claires

Auteur : E. L. James
Titre VO : Fifty Shades Freed
Traduction : Denyse Beaulieu
Genre : romance, érotique

Edition : JC Lattès
Parution : février 2013
Pages : 595 pages

Prix : 17€


Résumé

A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l’amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé.
Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité…
Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?


Avis

Enfin la conclusion de l’histoire de Christian et Ana ! Comme déjà dit pour les deux tomes précédents, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher au style d’écriture de l’auteure. Et bien entendu, Cinquante Nuances Plus Claires n’a rien changé sur ce point là.
Nous retrouvons Ana et Christian mariés et heureux de l’être. Cette fois, l’auteure s’est davantage attardée sur la position de chacun des deux protagonistes au sein de leur couple. J’ai donc bien apprécié les petits conflits entre Anastasia et Christian où chacun essaie de trouver sa place, le tout teinté d’humour. L’auteure continue d’obéir aux grands clichés des histoires d’amour, ce qui est sans surprise une fois de plus. Mais malgré tout, étant donné l’originalité de l’histoire, j’aurais bien aimé avoir une fin surprenante et non aussi guimauve.
Si j’ai continué la série, ce n’est que pour une seule raison : la curiosité. J’ai quand même fini par m’attacher aux personnages, et pas seulement Ana et Christian, et j’avais donc envie de savoir ce qu’ils devenaient.
En ce sens, ce troisième tome répond à la question. L’auteure n’a oublié personne, elle leur a offert un happy ending bien mérité après toutes les épreuves surmontées par chacun d’entre eux.

En conclusion, je dirais que ce troisième tome reste le moins bon de la trilogie Fifty Shades que j’ai moyennement appréciée. Si le premier tome avait le mérite de se démarquer des histoires d’amour alors en vogue, ce qui le rendait intéressant, malheureusement, les deux tomes suivants, bien que s’inscrivant en parfaite continuité, n’ont su me faire passer outre la le style de E. L. James. Ce n’est donc pas tant l’univers en soi qui m’a dérangée mais bien plutôt la qualité de l’écriture. Pour finir sur une note un peu plus positive, l’histoire d’amour entre Christian et Anastasia a pour avantage d’être originale avec des personnages intéressants et attachants. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai continué.
Je conseille ce livre à tous ceux et toutes celles qui sont curieux de voir comment nos deux héros parviennent à surmonter tous les obstacles qui se dressent devant eux.   


Citation

« — Tu me laisserais conduire ? dis-je.
Je m’étonne d’avoir prononcé cette question à haute voix.
— Évidemment, répond Christian en souriant. Ce qui est à moi est à toi. Mais si tu lui fais la moindre égratignure, je t’emmène faire un tour dans la salle de jeux.
Il arbore un sourire malicieux. Merde ! Je le dévisage, bouche bée.
— Tu plaisantes, j’espère ? Tu me punirais parce que j’ai esquinté ta voiture ? Tu aimes ta voiture plus que moi ?
— Presque autant, dit-il en me pressant le genou. Mais elle ne me tient pas chaud la nuit ».



Note

5/10

Autres tomes

1 commentaire :

  1. J'ai eu du mal à terminer le deuxième alors je n'ose même pas imaginer comment est celui-ci si tu l'as trouvé mauvais..

    RépondreSupprimer