MENU

jeudi 15 mai 2014

Nos étoiles contraires

Auteur : John Green
Titre VO : The Fault In Our Stars
Traduction : Catherine Gibert
Genre : drame

Edition : Nathan
Publication : 2013
Pages : 330 pages

Prix : 16,90€

Résumé

Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.


Avis

Ce livre a été un véritable coup de cœur pour beaucoup de personnes. Je comprends pourquoi mais même si je l’ai apprécié, il n’en a pas été un pour moi.
L’histoire est celle d’Hazel, adolescente de 16 ans atteinte d’un cancer des poumons. C’est donc elle qui nous fait le récit de sa vie et qui nous fait partager ses moments, les meilleurs comme les pires, et ses rencontres. Parmi celles-ci, l’une d’elle va changer sa vie : sa rencontre avec Augustus, adolescent lui aussi atteint d’un cancer. Leur relation, au départ amicale, va rapidement se transformer en une très belle histoire d’amour.
Si ce livre n’a pas été un coup de cœur, cela ne tient qu’à une seule et unique raison : je n’ai pas aimé le style d’écriture de l’auteur. Certes, le récit est fait par une adolescente. De ce point de vue là, John Green a très bien restitué la façon de parler et de penser que pourrait avoir une jeune fille de 16 ans. Mais par moment, Hazel m’a semblée beaucoup trop mature dans ses propos (style d’écriture plus soutenu, réflexion assez poussée) mais cela est peut-être volontaire de la part de l’auteur qui aurait voulu, de cette façon, insister sur les conséquences psychologiques de la maladie. Mais ce style m’a empêchée dès la première page de me plonger dans l’histoire, Hazel apparaissant plus comme une adolescente en crise.
Cependant, au bout d’une centaine de pages, j’ai réussi à me laisser prendre par l’histoire car les personnages sont réellement attachants. Si Hazel me paraissait un peu casse-pieds au début (renfermée, pessimiste, désillusionnée…), progressivement, elle s’ouvre au monde extérieur et grandit. Augustus est lui aussi un personnage attachant et émouvant. J’ai donc trouvé intéressant l’évolution des personnages et pas seulement de ces deux-là (ici je pense surtout à Isaac et Van Houten n'est pas mal non plus !).

Dans la plupart des romans, on espère toujours que les choses vont s’améliorer pour les protagonistes mais ici, l’auteur précise dès le départ qu’il n’y a aucune chance de guérison totale et définitive pour ses personnages, bien au contraire. Il n’y a aucun espoir à avoir, on ne peut donc que leur souhaiter de profiter de leur vie au maximum en attendant la fin. Et c’est sans surprise que certains vont disparaître. Même si je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes, à chaque fois, il n’y a rien de brutal, tout est préparé et amené en douceur. C’est pourquoi, la fin, bien que triste, ne nous laisse pas effondrés, au contraire, les dernières lignes m’ont même fait sourire au milieu de mes larmes.

Si je devais donc résumer ce livre, je dirais qu’il s’agit ici d’une petite leçon de vie qui nous incite à ne pas nous laisser abattre, en dépit de l’issue, qu’elle soit fatale ou pas, et à profiter de chaque moment qui nous est offert. La souffrance fait partie de toute vie, à nous de continuer à avancer. J’ai donc bien apprécié Nos étoiles contraires : même si ce n’est pas un coup de cœur, il reste un livre qu’il faut avoir lu au moins une fois.

Petite citation : « Tu m’as offert une éternité dans un nombre de jours limités, et j’en suis heureuse ».


Note :

7,5/10

9 commentaires :

  1. Pas un coup de coeur pour ma part mais c'est vrai qu'on ne peut rester insensible à cette histoire..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je vois ce que tu veux dire. Sans être un chef d'oeuvre, Nos étoiles contraires n'en reste pas moins un livre très émouvant et même bouleversant.

      Supprimer
  2. c'est la première fois que j'aime un livre de cet auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la première fois que je lis un de ses livres. Mais je suis curieuse de voir ce qu'il a écrit d'autre.

      Supprimer
  3. l'écriture de cet auteur est superbe ! Espérons que l'adaptation au cinéma lui fera honneur mais déjà rien que la bande-annonce me met les larmes aux yeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai vraiment hâte de voir le film !

      Supprimer
  4. Grand coup de coeur pour moi aussi ^^ les personnages, l'écriture, l'intrigue, la fin aussi tiens... j'ai juste adoré ! J'espère que le film sera aussi bon

    RépondreSupprimer
  5. Mon coup de coeur de 2013 ! Pas très original, la plupart des lecteurs ont cet avis. ^^
    Beaucoup d'émotions ressenties ! Et le film fut également à la hauteur du bouquin. Que du bon ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, c'est à cause de tous ces avis très positifs que je n'ai pas pu le ranger dans la catégorie coup de coeur. C'est un très bon livre mais je m'attendais à mieux...
      Je n'ai toujours pas vu le film, mais ça ne saurait tarder !!

      Supprimer