MENU

dimanche 22 juin 2014

Twilight, Tome 1 - Fascination

Auteur : Stephenie Meyer
Titre Original : Twilight
Traduction : Luc Rigoureau
Genre : Romance, Fantastique, Série, Young Adult

Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Parution : Novembre 2005
Pages :  524 pages

Prix : 18 euros


Résumé

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l'état de Washington, pour vivre avec son père. Elle s'attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d'une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l'un d'eux, Edward Cullen. Ce garçon beau comme un dieu et qui lui sauve la vie plusieurs fois a selon les Indiens le sang froid... Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : quand Isabella admet que Edward est un vampire, il est déjà trop tard.

Avis

Que dire du phénomène planétaire Twilight qui n'ait pas déjà été dit et redit un nombre incalculable de fois ?… Et bien pas grand chose ! Alors autant en profiter pour faire moi aussi ma petite critique du livre de Stephenie Meyer. 
Ce récit, raconté à la première personne, met en scène Bella, jeune adolescente américaine qui déménage chez son père, dans la petite ville de Forks, suite au remariage de sa mère. C’est dans son nouveau lycée qu’elle va rencontrer l’énigmatique Edward Cullen ainsi que les autres membres de sa famille. Elle est immédiatement fascinée par ce dernier mais au fur et à mesure des évènements, elle va en arriver à la conclusion que les Cullen ne sont pas des humains comme les autres : ceux-ci sont en fait des vampires, bien différents des clichés véhiculés par la culture populaire. 


Stephenie Meyer a le mérite de se réapproprier le mythe du vampire de façon assez originale. On est en effet bien loin de Dracula ou des vampires d’Anne Rice !!! Oubliées les caractéristiques du vampire « traditionnel » (ail, lumière du jour, dents pointues…). Ici les Sang-Froids possèdent d’autres atouts pour charmer leurs victimes, comme, par exemple, de scintiller au soleil. Les puristes grinceront des dents mais les adolescentes en redemanderont… 

Venons-en aux personnages : ce qui m’a posé un réel problème c’est le couple formé par Bella et Edward. Concernant la première, j’ai trouvé sa personnalité insipide et bornée. Ses constantes hésitations et son attitude deviennent pénibles vers la moitié du livre, que ce soit concernant ses choix ou mêmes ses interactions avec les autres protagonistes. Peut-être le personnage aurait-il été plus attachant si le récit s’était fait à la troisième personne.  
Quand à Edward, je ne l’ai pas trouvé très crédible dans le rôle du vampire mystérieux et ténébreux. J’ai plutôt eu l’impression d’avoir affaire à un adolescent en pleine crise identitaire ou existentielle.
Paradoxalement, j’ai davantage apprécié les personnages secondaires que j’ai trouvé plus attachants, plus drôles et même plus émouvants. C’est notamment le cas d’Alice ou de Jasper, deux protagonistes au passé et au personnalité très riches et qui auraient pu être mieux exploité dans ce tome mais aussi dans les précédents. 

S’agissant du style d’écriture, celui-ci est plutôt passable. L’utilisation de la première personne semble forcée et pas très naturelle. La fluidité du texte s'en ressent et seuls les dialogues sont vraiment réussis. C’est dommage quand on sait de quoi est capable Stephenie Meyer avec Les âmes vagabondes.  

En bref, Fascination est un livre agréable à lire mais sans plus. Je ne l’ai pas trouvé exceptionnel mais il reste un bon divertissement qui a le mérite de réécrire le mythe du vampire d’une manière tout à fait inédite. Il a également ouvert la voie à toute une série de romans young adult fantastiques. 

Extraits

« - Nous avons cru que tu t'apprêtais à manger Bella et nous sommes venus voir si tu étais prêt à partager ton déjeuner, annonça Alice.
Je me raidis, puis m'aperçus qu'Edward rigolait. De ce commentaire ou de ma réaction, je ne sus dire.
- Navré, mais je n'en ai déjà pas assez pour moi, répliqua-t-il en me serrant contre lui avec témérité. »
« - Quel âge as-tu ?
La réponse fusa.
- Dix-sept ans.
- Et... Depuis combien de temps ?
- Un bon moment, admit-il, amusé. »

« - Tu crois sérieusement être plus attachée à moi que moi à toi ? murmura-t-il en se rapprochant encore de moi, l'or sombre de ses pupilles me transperçant le coeur.
Je dus me rappeler de respirer et détourner le regard avant de perdre pied.
- Tu recommences, marmonnai-je.
- Quoi ? s'étonna-t-il.
- A m'éblouir.
- Oh. Désolé.
- Bon tu réponds à ma question ?
- Oui.
- Oui tu répond à ma question ou oui tu estimes tenir plus à moi que l'inverse ? s’énerva-t-il.
- Oui, je suis plus attirée par toi que tu ne l'es par moi.
Je gardais les yeux baissés sur le plastique laminé imitation bois de la table et m'entêtais à ne pas rompre le silence la première tout en résistant à la tentation de vérifier sa réaction.
- Tu as tort, finit-il par dire doucement.
Je levais la tête pour plonger dans la tendresse qui avait envahi ses prunelles. »

Note

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire