MENU

lundi 25 août 2014

À cœur ouvert

Auteur : Karine Hurson
Genre : Jeunesse, Science-Fiction

Edition : Persée
Parution :  Décembre 2013
Pages : 423 pages

Prix :   23,49 euros

Résumé
Jenny menait la vie ordinaire et banale d’une jeune fille de quinze ans. En amménageant à Angers, tout va changer. À la rentrée au lycée, elle fait la connaissance de Jonas, un garçon mystérieux qui cache un secret qu’elle se jure de découvrir. Mais les événements s’enchaînent et Jenny se retrouve impliquée dans une guerre entre deux camps aux pouvoirs surnaturels. Malgré son désir de vivre une vie normale, c’est de capacités hors-normes dont elle devra faire preuve pour sauver ses amis, protéger ses alliés, assumer des responsabilités trop lourdes pour elle et, surtout, surmonter des souffrances et des peines qui l’éloigneront de sa destinée.

Avis
Qui a dit que l’Oncle Sam avait la main-mise sur les super-héros ??! En tout cas certainement pas Karine Hudson, jeune auteure de 20 ans qui signe ici son premier roman avec À coeur ouvert. Je tiens donc tout particulièrement à remercier Les Editions Persée pour m’avoir fait découvrir son univers. 

Jenny, une adolescente de 15 ans tout ce qu’il y a de plus banal, s’apprête à faire sa rentrée en seconde, à Angers après avoir déménagé avec ses parents. Seulement, sa vie va basculer du tout au tout lorsqu’elle rencontre John mais surtout Jonas, un garçon insaisissable et énigmatique dont elle ne va pas tarder à percer le secret. Mais ce n’est pas tout, car si Jenny se retrouve maintenant au milieu d’une guerre entre deux clans rivaux dotés chacun de super-pouvoirs bien spécifiques, elle va également se rendre compte qu’elle a elle-même un certains nombre de talents inestimables et très puissants qui peuvent faire basculer l’issue de cette guerre et beaucoup plus.  

Donner son avis sur le premier roman d’un écrivain n’est jamais une chose aisée (en tout cas pas pour moi !). Je trouve l’intrigue très originale car ce n’est pas tous les jours que l’on entend parler de super-héros français et encore moins dans une ville comme Angers. Les hot skins et les cold skins changent considérablement des X-men, Avengers et compagnie même si l’on peut retrouver quelques similitudes au niveau de leurs pouvoirs. 
Les personnages sont extrêmement bien développés. On voit tout de suite le travail qu’a dû fournir l’auteure en amont sur le caractère de chacun de ses protagonistes même si j’ai trouvé que certains agissaient parfois de manière contradictoire comme Marie et Jenny. Si les hésitations de cette dernière m’ont parfois agacées, au final elle reste une héroïne sympathique, à défaut d’être attachante, et ses hésitations ne la rendent que plus réaliste et authentique. J’ai trouvé particulièrement intéressant de la voir se reconstruire lorsque la tragédie la frappe même si parfois elle en fait un peu trop, dans le genre surenchère de sentiments. 

Par contre j’ai trouvé le roman trop long. Pas au niveau du nombre de pages mais plutôt au niveau des descriptions. Celles-ci étaient précises, peut être même un peu trop et par moment cela plombait le rythme de l’histoire. 
Le vocabulaire de Karine Hudson est riche et bien employé. Cependant, À coeur ouvert manque considérablement de fluidité. En effet, l’emploi du subjonctif imparfait freine considérablement la lecture. Les « que je m’occupasse » et « que je recommençasse » rendent l’écriture lourde et indigeste, ce qui est vraiment dommage !!

A coeur ouvert possède une intrigue originale et qui change agréablement de mes lectures habituelles en terme de jeunesse et de science-fiction. Cependant, une écriture lourde et des descriptions trop nombreuses gâchent l’ensemble. L’oeuvre de Karine Hurson semble malgré tout pleine de promesses et je suis curieuse de voir ce que donneront ces prochains romans. 

Extraits
« Je ne veux plus être comme ça. Je me sens trop spéciale, je n’ai pas envie d’être un monstre. Je veux être une fille normale, aller au cinéma comme tout le monde et ne pas avoir à protéger un adolescent parce qu’un clan ennemi aux pouvoirs surnaturels veut le faire taire. Je ne veux plus utiliser mes pouvoirs. Je ne veux plus de pouvoirs du tout. »

« - Vous n’êtes surement pas au courant, mais vous avez mis au monde un monstre, qui possède certains talents.
Personne ne me coupait, mais je sentais que Marie avait des objections. Je ne lui laissai pas le temps de les formuler et continuai.
- Et il se trouve que ces talents monstrueux que votre enfant possède, engendrent la convoitise d’autres monstres comme elle. Alors une guerre a éclaté entre les monstres gentils et les monstres méchants. Mais votre enfant ne se trouve ni dans le camp des gentils, ni dans celui des méchants. Alors dans quel camp se trouve-t-il, votre unique enfant ? »
Note

6,5/10

4 commentaires :

  1. Tu m'intrigue, alors je note quelque part le titre de se roman :)

    RépondreSupprimer
  2. Je lui avais trouver divers défauts mais dans l'ensemble j'avais bien aimé ce livre. Je te rejoints sur les grand lignes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il a les défauts que l'on voit souvent dans les premiers romans. Mais c'est un début vraiment prometteur et je suis impatiente de voir ce que vont donner les prochains livres de Karine Hurson !

      Supprimer