MENU

mercredi 20 août 2014

Chobits, Tome 8

Auteur : CLAMP
Titre VO : Chobits
Traduction et adaptation : Suzuka Asaoka et Alex Pilot
Genre : Seinen

Edition : Pika
Publication : février 2004
Pages : 136 pages

Résumé
Lorsque mademoiselle Hibiya révèle à Hideki le douloureux passé de Tchii (ou plutôt d’Elda), elle lui apprend également que cette dernière avait une sœur jumelle : Freya… Pendant ce temps, Tchii prend sa décision : elle choisit Hideki comme l’élu de son cœur. La voilà qui rentre en transe quand Jiima et Dita sont sur le point de la rattraper…

Tchii a trouvé « la personne rien que pour moi »

Avis de Marie
Avant d’être Tchii, notre petit robot était Elda et elle avait une grande sœur : Freya. Suite à un événement tragique, pour sauver la mémoire de sa sœur, Elda accepte d’oublier son passé. Grâce à Hideki, elle est devenue Tchii. Mais il est temps pour elle de faire un choix. Qui est la personne rien que pour elle ? Hideki, bien évidemment mais ce dernier pourra-t-il assumer ses propres décisions ? Le temps presse, Dita et Jiima sont sur le point de rattraper Tchii…

Voici le dernier tome de la série Chobits. Bien qu’ayant beaucoup aimé cette série, je le trouve un peu décevant car il était plus court et la fin un peu trop prévisible. Alors oui, c’était bien la fin que je voulais. Mais pour avoir déjà lu d’autres œuvres des Clamp, j’ai été un peu déçue car elles nous ont habitués à des fins plus complexes et plus ambigües, ce qui est un peu dommage.
De plus, tout semble précipité ici. En effet, Hideki doit répondre à une simple question : Tchii est-elle la personne rien que pour lui ? De sa réponse, dépendra l’avenir de tous les ordinateurs de la planète. Sauf que, même s’il donne la réponse attendue, je l’ai trouvée assez simpliste et vite expédiée. Bon ok, la ville était en train de s’effondrer à tous les endroits et a commencé à être inondée. Mais ce n’est pas parce que tous les habitants risquent de se retrouver noyés que, pour autant, il faut répondre aussi rapidement !! Surtout qu’il le dit lui-même : il n’est pas question de penser à leur avenir ici mais bien au sien. Mince, il aurait pu prendre quelques pages de plus pour réfléchir ! Je ne sais pas moi, par exemple, pour revenir sur quelques anecdotes de ses moments passés avec Tchii ou avec les autres protagonistes. Bref, j’aime tellement ce manga que je n’avais tout simplement pas envie qu’il se termine…

Même si ce tome était plus court que les autres et plus simplistes, il était agréable à lire. J’aimais beaucoup les personnages rencontrés au fil de l’aventure, or, ici ils sont totalement absents. Seuls mademoiselle Hibiya et les deux robots envoyés par le gouvernement sont présents. D’ailleurs, ces derniers méritaient d’être développés davantage.

Bien que moins bon que les précédents, ce huitième tome de Chobits conclut agréablement la série en nous apportant la fin voulue. Cette série possède de nombreuses qualités : des personnages attachants, des graphismes sublimes et une histoire prenante sur fond de quête du bonheur. Son seul défaut est d’être trop courte.

Extrait
« Je suis dans une ville déserte. Mais je ne suis ni triste, ni malheureuse. Mon cœur rayonne. Je ne suis qu’une chose, mais je rayonne d’une douce chaleur. Parce que moi, j’aime cette personne. »


Note
8/10

Autres tomes

2 commentaires :

  1. Ou la la quel coup de vieux! J'avais lu cette série au collège voilà dix ans déjà :D un très bon souvenir et une oeuvre incontournable des CLAMP !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement d'accord avec toi ! C'est une des meilleures séries de Clamp (j'aime beaucoup aussi xxxHolic).

      Supprimer