MENU

dimanche 17 août 2014

Conductor, Tome 4


Auteur : Manabu Kaminaga
Dessin : Nokiya
Titre VO : The Conductor Volume 3
Traduction : Yohan Leclerc
Adaptation graphique : Clair Obscur
Genre : thriller

Edition : Ki-Oon
Publication : 14 juin 2012
Pages : 192 pages

Prix : 7,65€


Résumé
Les relations se tendent de plus en plus entre Akiho et Kazuo. Le pianiste, absorbé par son enquête, est loin de se douter que la jeune femme est harcelée par un mystérieux inspecteur. Terrorisée, la belle violoniste finit par demander de l’aide à Yasufumi… Pendant ce temps, Naomi, qui ignore tout des problèmes de son amie, parvient à récolter quelques informations sur Takumi ! Hélas, sa mémoire ne semble toujours pas décidée à revenir.
Mais voilà qu’au cours des répétitions d’Hamlet, un meurtre joué sur scène fait remonter à la surface de terribles souvenirs…

Le dénouement savamment orchestré de Conductor !

Avis de Marie
L’étau se resserre sur nos personnages. Le dénouement est proche et l’issue semble tragique. Tous vont se retrouver face aux conséquences de leurs actes. Même Naomi ne sera pas épargnée.
Le mariage entre Akiho et Kazuo n’est plus d’actualité. Harcelée par un mystérieux inspecteur, Akiho ne trouve pas le soutien dont elle a besoin auprès de son fiancé et part se réfugier dans les bras de son ex. Naomi est quant à elle de plus en plus terrifiée à l’idée d’apprendre la vérité. Pourtant, elle sait que c’est la seule solution pour retrouver une vie normale. Alors, elle continue de chercher, et ce qu’elle va trouver va tout remettre en question…

Enfin la conclusion de la série que j’attendais avec impatience ! Il était difficile de ne pas aller directement à la fin du manga pour savoir, tellement le suspense était tenace. Et heureusement que je ne l’ai pas fait, l’effet de surprise aurait été totalement gâché ! Parce que la fin est vraiment surprenante et nous renvoie à des éléments qui avaient été évoqués dans le premier tome mais que j’avais occulté, tant l’intrigue autour des personnages principaux était prenante.
L’intrigue est menée de main de maître et on se rend finalement compte que même les plus petits détails ont eu leur importance. La comparaison avec un chef d’orchestre tirant les ficelles dont l’ombre était d’ailleurs très pertinente. Naomi, Akiho, Kazuo, Yasufumi et l’inspecteur Ishikura apparaissent comme des pantins dont on a tiré les ficelles pour en arriver là, à la vérité sur cette fameuse nuit où tout a basculé. Et même si j’avais quelques doutes sur le véritable chef d’orchestre, la révélation sur son rôle dans l’affaire ne m’a pas empêchée d’être surprise tellement je ne soupçonnai pas à quel point il était impliqué. Afin que justice soit rendue, l’instigateur n’a d’ailleurs pas hésité à recourir à des moyens répréhensibles.

Si au début, je ne savais pas trop quoi en penser, à chaque nouveau tome, j'ai trouvé cette série de plus en plus géniale. Et c’est là toute la force de Conductor. La violence est avant tout psychologique et c’est justement celle-ci qui perdra nos protagonistes. Aveuglés par leurs propres peurs, ce sont eux qui vont se laisser manipuler alors qu’ils auraient sûrement pu éviter le piège s’ils avaient accepté d’ouvrir les yeux, ne serait-ce que quelques secondes. Conductor était donc un thriller sombre au suspense haletant qui nous brosse un tableau de personnages tous plus égoïstes les uns que les autres faisant preuve d’une ignorance volontaire, ce qui les mènera à leur perte !

Note
8/10

Autres tomes

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire