MENU

vendredi 22 août 2014

Le silence des Agneaux

Auteur : Thomas Harris 
Titre Original : Silence of the Lambs
Traduction : Monique Lebailly
Genre : Thriller

Edition : Pocket  
Collection : Pocket Thriller
Parution : Février 2002 (version actuelle : Août 2011)
Pages :  378 pages

Prix :  6,80 euros

Résumé
Il s'appelle Hannibal Lecter. Il est psychiatre. Emprisonné à vie pour une série de meurtres sanglants, il est la plus grande autorité du pays en matière de démence criminelle. Pour comprendre les motivations secrètes d'un psychopathe qui terrifie l'Amérique, la police a besoin de ses " intuitions ". 

Mais Lecter n'accepte de communiquer qu'avec Clarice, jeune agent spécial du FBI. Si elle veut bien lui parler d'elle-même, de son enfance, de ses peurs intimes, peut-être l'aidera-t-il à trouver le tueur... Ou le tueur à la trouver...

Avis de Manon
Ce cher Docteur Lecter semble avoir une perspicacité à toute épreuve et un sens inné de la formule. Cultivé et courtois, il est l’hôte parfait dont rêvent toutes les ménagères… Bon par contre il y a un petit bémol, cet ancien psychiatre de renom est aujourd’hui enfermé à double tour dans la cellule ultra-sécurisée d’un hôpital psychiatrique. La faute peut être à sa préférence pour la viande humaine mais, attention, toujours bien assaisonnée ou accompagnée des mets les plus fins : soit on a des valeurs soit on n’en a pas !! 

Ce livre commence comme beaucoup d’autres romans policiers avant lui : par des meurtres (vous ne vous y attendiez pas, n’est-ce pas ?!).
Un tueur en série surnommé Buffalo Bill s’attaque à des femmes qu’il tue, scalpe et écorche. Le FBI est sur les dents et la situation s’envenime lorsque le meurtrier enlève la fille d’une sénatrice. Clarice Sterling, étudiante en sciences du comportement au FBI, est alors chargée par son supérieur de demander l’aide de Lecter, sociopathe reconnu mais aussi psychiatre émérite. Une curieuse relation va alors s’instaurer entre eux deux. Mais le temps presse car si la fille de la sénatrice est en danger, Hannibal songe, lui, à prendre la poudre d’escampette. 

Le Silence des Agneaux n’est pas le premier roman de Thomas Harris, ancien journaliste, qui met en scène le docteur Lecter. Cependant, ne pas avoir lu Dragon rouge en premier ne m’a pas dérangée. Par contre, je l’ai dévoré plus tard ainsi qu’Hannibal qui fait suite au Silence des Agneaux

Personnellement, je n’ai pas trouvé que le style d’écriture se démarque beaucoup d’autres romans policiers. Non, tout le génie de Thomas Harris réside dans ses personnages, en particulier celui d’Hannibal Lecter et dans ses échanges avec la jeune Clarice. Ces deux personnages sont extrêmement bien développés et travaillés, pleins de finesse et tout en subtilité notamment Hannibal qui, avec ses propos énigmatiques et moqueurs, semble toujours avoir une longueur d’avance sur ses interlocuteurs. Le jeu du chat et de la souris qui s’installe entre eux est vraiment fascinant et m’a tenue en haleine jusqu’à la dernière page. Car même si les meurtres et la traque de Buffalo Bill constituent la trame principal du livre, son fil conducteur reste la rencontre entre ces deux personnalités hors normes

Seulement, il faut quand même avoir l’estomac bien accroché pour venir à bout de ce roman. En effet, l’intrigue est vraiment sombre, les situations réalistes et le ton plutôt cru, que ce soit dans les propos des personnages ou dans les descriptions des meurtres. Donc âmes sensibles s’abstenir !! Psychologiquement, certains passages sont assez durs, certaines scènes virant parfois au gore…

Alors si vous avez l’estomac bien accroché, une prédilection pour les sociopathes ou si vous aimez tout simplement les bons romans policiers, courrez acheter Le Silence des Agneaux. 
Si Anthony Hopkins incarne à merveille le Docteur Lecter au cinéma, j’ai davantage préféré la version papier, beaucoup plus fouillée. 

Extraits
« Clarice releva la tête pour l’affronter. « Vous êtes perspicace, docteur Lecter. Je ne conteste rien de ce que vous venez de dire. Mais voilà la question à laquelle vous allez répondre, tout de suite, que vous le vouliez ou non : êtes-vous assez fort pour appliquer à vous-même cette étonnante faculté d’analyse ? Il est difficile d’y faire face. Je viens de m’en apercevoir. Qu’en dites-vous ? Regardez-vous et mettez la vérité par écrit. Quel sujet plus complexe, plus digne de votre intelligence pourriez-vous trouver ? »

« Un jour, un agent recenseur a essayé de me mettre en équations. Je me suis régalé de son foie, accompagné de fèves. »

« Ce n'est pas facile d'accepter que quelqu'un qui ne vous veut pas du bien puisse vous comprendre. »

Note

9,5/10

8 commentaires :

  1. Je n'ai pas encore lu le livre, mais j'ai vu le film... qui m'a bien flippé ^^
    Par contre, vu que j'ai Hannibal dans ma PAL, il faudrait que je me prenne les deux premiers tomes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre est encore plus flippant que le film même si Anthony Hopkins est bluffant !! Pour avoir lu les trois, livres, oui il vaut mieux avoir lu Dragon Rouge et Le Silence des Agneaux pour comprendre l'histoire d'Hannibal :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Il est vraiment flippant et il faut avoir l'estomac bien accroché à certains chapitres mais c'est vraiment un livre super !

      Supprimer
  3. J'adore juste le résumé, il me faut ce livre :D

    RépondreSupprimer
  4. Rolala il faut que j'achète le roman. Le film est très bien fait alors il faut que je le lise ^^ surtout avec cette chronique qui donne envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à revenir nous dire ce que tu en as pensé ! Le livre comme le film sont vraiment bien !

      Supprimer