MENU

samedi 30 août 2014

Vampire Knight, Tome 3

Auteurs : Matsuri Hino
Genre : shojo, fantastique

Edition : Panini Manga
Collection : Manga Shojo
Parution : Octobre 2007
Pages : 192 pages

Prix : 6,99 euros

Résumé
En dépit de ses sentiments pour Kaname, Yûki se rend bien compte qu’un fossé les sépare. Ichijô qui l’a aussi remarqué, la force à réfléchir. Nous découvrirons aussi ce qu’il s’est passé dix ans auparavant, lors de leur première rencontre ? Yûki, Kaname et Zero... Le voile se lève enfin sur leur sombre passé.

Avis
Nous voici de retour, pour la troisième fois, au sein de l’Académie Cross, un internat qui a la particularité d’enseigner aux humains (avec la Day Class) comme Yuki, la fille adoptive du Directeur et aux vampires (avec la Night Class) dont fait parti Kaname, un puissant sang-pur. Les tensions sont de plus en plus importantes entre ce dernier et Zero, lui aussi adopté par le directeur après le massacre de sa famille par une vampire sang-pur. Devenu vampire à son tour, celui-ci reçoit l’aide de Yuki pour ne pas sombrer dans la folie et se laisser dominer par ses instincts. Or cela n’est absolument pas du goût de Kaname…

Tout comme dans le tome 2, on continue à en apprendre davantage sur le fonctionnement de la société vampire dans laquelle évolue la Night Class. Ses principaux membres commencent enfin à être mis en avant même si Kaname reste bien mystérieux et m’a plusieurs fois fait l’effet d’un joueur d’échec plaçant ses pions et attendant de dévoiler ses plans. 
J’ai trouvé que l’action était beaucoup moins présente dans ce troisième volume. Cette fois, ce sont l’émotion et les relations des différents personnages entre eux qui sont mises à l’honneur comme les sentiments que Yuki éprouvent pour Kaname ou la rivalité de ce dernier avec Zero. 
Avec ses nombreux flash-back, ce tome met davantage l’accent sur le passé de nos héros comme l’enfance de Yuki et les origines de son lien si spécial avec Kaname ou l’arrivée de Zero chez le Directeur. L’intrigue se met donc progressivement en place même si le lecteur ne peut pas encore en comprendre tous les tenants et les aboutissants. 

S’agissant des dessins, j’ai trouvé que la Yuki enfant était adorable avec ses grands yeux et ses expressions toutes mignonnes. Dans l’ensemble, les personnages sont bien travaillés et les dessins sont soignés même si j’ai dû m’attarder sur certains d’entre eux, un peu brouillons.

Ce tome 3 est donc dans la lignée des volumes précédents au niveau de l’intrigue et de la qualité du dessin. Le lecteur se laisse facilement happer par l’intrigue complexe de Matsuri Hino. Je suis impatiente de découvrir le quatrième volume et de voir de quelle manière les relations entre les différents personnages vont évoluer.

Note

8/10

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire