MENU

vendredi 19 décembre 2014

Adoptez la Slow Cosmétique

Auteur : Julien Kaibeck
Genres : Santé, Beauté

Éditions : Quotidien Malin
Publication : Avril 2012
Pages : 236 pages

Prix : 15 euros

Résumé
Crèmes de jour, de nuit, soins antirides miracles, shampooings aux mille vertus, gels douches relaxants… Avons-nous vraiment besoin de tous ces produits ? On sait déjà qu’ils font souffrir notre portefeuille et la planète… Ne devrait-on pas les consommer avec plus de discernement ?

La solution ? La slow cosmétique
Le principe : on revient à l’essentiel et on essaye le fait-maison!

Avis de Marie
Aujourd’hui je vous propose la chronique d’un livre un peu particulier : Adoptez la slow cosmétique. J’ai tout de suite été conquise par ce petit manuel qui nous propose d’avoir un autre regard sur les cosmétiques que nous utilisons.
Adepte de produits naturels et de préférence bio, j’ai commencé à m’interroger lorsque j’ai vu la longueur des listes d’ingrédients des produits de beauté que j’utilise (vous trouvez ça normal vous que la liste soit aussi longue que l’alphabet ?). Face à des noms de composants parfois compliqués qui ne m’évoquaient absolument rien, j’ai fait quelques recherches. Et là… il faut dire ce qui est, n’importe qui se ferait du souci en voyant les origines et surtout les effets que certains composants peuvent avoir sur l’environnement et sur notre peau ! Car oui, si la plupart des cosmétiques présents sur le marché peuvent être considérés comme sains, pour autant, cela ne veut pas dire qu’ils sont dénués de tout effet nocif pour l’environnement ou notre santé sur le long terme. Julien Kaibeck nous met donc en garde ici contre ces produits dont nous ne pouvons nous passer (enfin… croyons plutôt).

Sans tomber dans l’excès ou la paranoïa, l’auteur se contente de nous éclairer sur les produits conventionnels et nous propose des recettes simples et efficaces à réaliser chez nous. Pour nous convaincre, il se livre à un petit tour d’horizon de la cosmétique conventionnelle qui pollue aussi bien nos esprits que l’environnement. Avons-nous réellement besoin de dépenser des fortunes en crèmes spécifiques pour chaque partie du corps (crèmes de soins, de jour, de nuit, d’anti-âge, etc. …) ? A la lecture de ce livre, nous comprenons que non, cela n’est absolument pas une nécessité et que notre porte-monnaie et la planète sauront se montrer reconnaissants de notre geste ! Julien Kaibeck commence d’abord par nous expliquer le fonctionnement de notre peau et de ses besoins pour mieux avancer ses arguments. Et ceux-ci sont très convaincants ! Pour autant, là où d’autres se contentent de donner l’alarme, Julien Kaibeck nous propose des alternatives tout à fait à portée de main de n’importe qui. En effet, les recettes proposées sont pour la plupart très simples et rapides à réaliser et ne coûtent quasiment rien. Un gommage au yaourt, miel et sucre revient beaucoup moins cher et laisse une peau parfaite ! Personnellement, j’ai d’ailleurs pris beaucoup de plaisir à les faire chez moi.

En nous (ré)apprenant à aimer notre peau, Julien Kaibeck se fait le porte-parole d’un retour au naturel grâce à ce petit ouvrage que l’on peut compléter par les conseils fournis sur son blog : lessentieldejulien.com. Peu volumineux, Adoptez la slow cosmétique est une vraie perle que je ne lâche plus et garde à portée de main en permanence ! Que ce soit dans un souci environnemental, économique et/ou esthétique, je ne peux que vous encourager à lire ce coup de cœur et à adopter la slow cosmétique ! C’est le moment de faire la révolution dans votre salle de bain !

Extraits
« Si les femmes et les hommes qui liront ce livre ne se posent pas des questions fondamentales sur le devenir de la peau de leur visage et de leur corps, c’est que le genre humain sera gagné par l’inconséquence, la bêtise, et définitivement soumis au diktat publicitaire. » (Préface de Jean-Pierre Coffe)

« Face aux incohérences du monde de la cosmétique, ne devrions-nous pas faire preuve d’un peu plus de bon sens ? Tenter de discerner le faux du vrai ? Calmer nos aspirations illusoires ? Faire le tri dans nos actes de consommation et nos gestes de beauté ? C’est ce que propose la ‘‘slow cosmétique’’. »


Note
Coup de coeur

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire