MENU

jeudi 4 décembre 2014

Les Haut-Conteurs, Tome 1 - La voix des Rois

Auteurs : Olivier Peru & Patrick Mc Spare
Genres : fantasy

Edition : Pocket
Parution : Avril 2013
Pages : 337 pages

Prix : 7,70€

Résumé
Au XIIe siècle, les Haut-Conteurs, prestigieux aventuriers et troubadours portant la cape pourpre, parcourent les royaumes d'Europe en quête de mystères à éclaircir, d'histoires à collecter et à raconter. Ceux qui ont la chance de les entendre s'en souviennent toute leur vie. Les Conteurs possèdent la voix des rois, une voix dont ils usent comme d'un instrument magique. Mais ces éblouissants vagabonds ne chassent pas que des frissons. Dans le secret, ils recherchent les pages disparues d'un livre obscur, un ouvrage vieux comme le monde que certains croient écrit par le diable en personne. 
Et ce livre, Roland un fils d'aubergiste que rien ne destine à l'aventure, pourrait bien en percer l'énigme. Car à treize ans, il devient le plus jeune garçon à poser la cape pourpre sur ses épaules et il semble tout désigné pour devenir le héros d'une grande histoire, une histoire de Haut-Conteur...

Avis de Manon
Tout comme leurs héros, Olivier Peru et Patrick Mc Spare ont un vrai talent pour nous conter des histoires incroyables et passionnantes. A peine ce premier tome refermé, je suis déjà allée emprunter la suite. C’est dire à quel point les aventures des Haut-Conteurs m’ont enthousiasmée ! 
Roland est un simple fils d’aubergiste qui semble prédestiné à une vie terne et sans histoire.
Or son quotidien va prendre un tournant inattendu lorsqu’un Haut-Conteur s’arrête dans son établissement puis disparait mystérieusement. Une nuit où il se prend à rêver d’aventures, le jeune garçon décide de partir à sa recherche. Et bien des choses vont se passer durant cette fameuse nuit car le lendemain Roland revient paré de la cape pourpre des Haut-Conteurs et devient le plus jeune d’entre eux à seulement 13 ans. Mais conter est un art beaucoup plus difficile qu’il n’y parait surtout que l’ordre des capes pourpres a une autre mission beaucoup plus périlleuse : retrouver le Livre des Peurs, le plus grand mystère de tous les temps qui contiendrait de nombreuses prédictions. Or ce livre est convoité par beaucoup de personnes, humaines ou pas, et peu sont bien intentionnées… 

La Voix des Rois n’est pas un livre qui se lit mais qui se dévore d’une seule traite. L’histoire est prenante et originale. Je trouve qu’elle apporte une bouffée d’air frais dans la littérature fantasy destinée à la jeunesse. Surtout qu’il n’y a pas d’âge pour lire La voix des Rois : jeunes et moins jeunes y trouveront leur compte ! 
Cette intrigue écrite à quatre mains est très bien construite. Elle alterne de manière subtile mais efficace entre moments de réflexions et scènes d’action. Il y a de nombreux rebondissements et beaucoup de révélations auxquelles je ne m’attendais absolument pas. Chaque chapitre réserve son lot de surprises et le lecteur est tenu en haleine de la première à la dernière page. 

Les personnages sont attachants et sympathiques, surtout Roland notre jeune héros et Mathilde son maître Haut-Conteur que j’ai adoré. Leur relation, et son évolution au fil des pages, est pour moi l’un des fils conducteur de ce livre. 
Si le jeune homme doute et hésite souvent, après tout il n’a que 13 ans, il n’est pas non plus le dernier à faire preuve de courage et de bon sens quand la situation l’exige. Un héros tout ce qu’il y a d’héroïque donc !!
L’humour n’est pas en reste notamment grâce à Mathilde la Patiente (qui porte très mal son surnom il faut l’avouer). Son ton ironique et parfois même cynique m’a fait sourire à plus d’une reprise. La jeune femme est « cash » et détonne fortement dans un Moyen-Âge qui n’est pas spécialement reconnu pour la liberté qu’il accordait aux femmes. 

S’agissant de l’écriture, j’aime beaucoup la manière dont les auteurs emploient la troisième personne. Ils ne se contentent pas de nous livrer les états d’âme et les pensées de notre héros. Au contraire, les réflexions des autres personnages, méchants et gentils confondus, sont également développées et mises en avant. D’une manière générale, le style est soutenu et élégant mais sans en faire trop car l’écriture est fluide et assez facile. 

Palpitant et prenant La voix des Rois est le premier tome d’une série fantasy qui semble très prometteuse grâce à une intrigue très bien construite et des personnages attachants et charismatiques. Je suis donc impatiente de me voir conter les prochaines aventures des capes pourpres !

Extraits
« L’Aventure avec un grand A, la vraie, celle qui poussait un fils d’aubergiste à braver la nuit, n’avait rien à voir avec les histoires de chevaliers, de batailles et de dragons. Pourtant, maintenant qu’il y avait goûté, il ne serait plus jamais le même. »

« On peut faire raconter ce qu’on veut aux histoires. Les seuls qui en détiennent la vérité sont ceux qui les écrivent. »

« Ton plan me semble plutôt bien pour qui veut réussir un beau suicide. »

Note
4/5

4 commentaires :

  1. Mon frère adore cette série et je pense un jour lui emprunter :D

    RépondreSupprimer
  2. Une série que j'aimerais beaucoup découvrir !

    RépondreSupprimer