MENU

mercredi 17 décembre 2014

The Mortal Instruments, Les Origines, Tome 1 - L'Ange Mécanique

Auteur : Cassandra Clare
Titre VO : Clockwork Angel
Traduction : Julie Lafon
Genre : Fantasy

Édition : Pocket Jeunesse
Publication : 8 novembre 2012
Pages : 537 pages

Prix : 18,15 euros

Résumé
Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Sœurs Noires, elle développe des pouvoirs qu'elle ignorait posséder. Jusqu'au jour où Will, un Chasseur d'Ombres, la libère et lui apprend qu'elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, où vampires, sorciers et autres créatures de l'ombre règnent en maîtres...

Avis de Marie
C’est avec une certaine appréhension que je me suis lancée dans ce premier tome. En effet, j’avais un peu peur d’être perdue car je n’ai lu que le premier tome de la Cité des Ténèbres, La Coupe Mortelle. Or cela n’a pas du tout été le cas ! L’auteure introduit assez d’éléments pour pouvoir lire cette série indépendamment de l’autre tout en faisant de nombreux échos entre les deux. Et pour rendre L’Ange Mécanique aussi bien que La Coupe Mortelle, Cassandra Clare reprend les éléments qui ont fait son succès, à savoir : de l’humour (beaucoup), de l’action (là aussi beaucoup), du suspens et de la romance (un tout petit peu).
Nous retrouvons donc Tessa, une jeune new-yorkaise qui part rejoindre son frère dans un Londres victorien suite au décès de leur tante Harriet. Mais arrivée à bon port, une mauvaise surprise l’attend. Les Sœurs Noires, deux horribles sorcières menacent de tuer son frère si elle ne les suit pas. Commence alors pour Tessa un long et pénible apprentissage de pouvoirs qu’elle ignorait jusqu’alors posséder. Mais quel but les deux sœurs poursuivent-elles ? Alors qu’elles s’apprêtent à livrer Tessa à un certain Magistère, cette dernière est sauvée par l’intervention de Will, un jeune Chasseur d’Ombres, venu enquêter sur une série de meurtres et dont les indices l’ont conduit jusqu’ici. Tessa va alors découvrir l’existence d’un monde où vampires, sorcières et autres créatures de contes de fées sont bel et bien réels (un peu trop même à son goût !).

À la lecture de ce roman, il est impossible de ne pas faire le rapprochement avec les personnages introduits dans La Coupe Mortelle. Ainsi, on pourrait établir la liste suivante : Tessa/Clary, Will/Jace ou encore Jem/Alec. Mais voilà, Cassandra Clare réussit encore une fois à nous surprendre et à nous ravir. Si, bien entendu,  de nombreuses similarités existent, pour autant, je n’ai pas eu une impression de redite, bien au contraire ! L’auteure réussit habilement à donner à chacun d’entre eux une personnalité bien propre, nous permettant de bien tous les distinguer. 
Tessa est une jeune fille courageuse au franc-parler qui ignore à quel monde elle appartient. Car en se retrouvant confronté au Monde Obscur, elle découvre quels sont ses pouvoirs. Et ils sont pour le moins atypiques dans cet univers déjà étrange. Elle n’est ni une Chasseuse d’Ombres ni une Créature Obscure. Alors qu’est-elle ? Sœur dévouée, la découverte de ses véritables origines risque de tout remettre en question… 
Heureusement que les Chasseurs d’Ombres sont là pour l’accueillir et la soutenir, y compris Will qui se cache derrière une apparence de mauvais garçon. J’ai beaucoup aimé son côté insolent et ses traits d’humour. Une part d’ombre et de mystère l’entoure et je n’avais qu’une envie : en apprendre davantage. Bien sûr, Cassandra Clare sait ménager son suspens et n’en révèle que très peu (frustration !!!). S’il peut paraître égoïste, prétentieux et indifférent, à de multiples occasions, Will va révéler une personnalité bien plus complexe et se montrer très attachant. Jeune homme au passé douloureux, il est très protecteur envers Jem, son ami Chasseur d’Ombres atteint d’une mystérieuse maladie. Will est donc un des personnages que j’ai préféré de par sa personnalité mais aussi pour ses relations avec les autres personnages : tour à tour proche et distant de Tessa, il prend un malin plaisir à provoquer Jessamine (petite peste égoïste et superficielle mais attachante) tout comme ses ennemis.

Du côté de l’histoire, l’intrigue est très prenante et les échos aux autres livres sont fréquents. J’ai pris plaisir à retrouver un personnage que j’appréciais déjà beaucoup : Magnus Bane, toujours fidèle à lui-même ! Grâce à sa plume efficace, Cassandra Clare nous entraîne dans une histoire où les évènements vont s’enchaîner les uns à la suite des autres sans nous laisser le temps de souffler (ou de respirer suivant où vous en êtes dans la lecture).

Suspens, action, trahison et humour ont déjà fait le succès de La Coupe Mortelle. Cassandra Clare les reprend encore une fois dans L’Ange Mécanique avec talent et nous livre un roman hautement addictif dont il me tarde de découvrir la suite !

Extrait
« - Où es-tu allé ? Au Dragon Bleu ? A la Sirène ?
- A la Taverne du Diable, si tu veux tout savoir. (Will poussa un soupir et s’adossa à un montant du lit.) J’avais de grands projets pour la soirée : trouver l’ivresse et des femmes dévoyées. Hélas, j’ai fait chou blanc. À peine avais-je vidé mon troisième verre que j’ai été accosté par une délicieuse enfant qui vendait des fleurs, laquelle m’a demandé deux pence pour une marguerite. Son prix me semblant excessif, j’ai préféré décliner son offre. Alors que je lui faisais part de mon refus, elle a décidé de me voler.
- Vous avez été détroussé par une petite fille ? s’exclama Tessa.
- En fait, il s’agissait d’un nain travesti avec un net penchant pour la violence, qui répond au nom de Nigel Six-Doigts. »
Note

4/5

6 commentaires :

  1. Et +1 dans ma WL ah la la, quelle misère ^^

    RépondreSupprimer
  2. Il faut vraiment que je me lance dans La Cité des Ténèbres et dans cette saga !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui n'hésite pas ! Elle est vraiment trop bien ^^

      Supprimer
  3. J'adoreeeeee la saga "La Cité des Ténèbres" et celle sur "Les Origines" est déjà dans ma WL :) Il me la faut !

    RépondreSupprimer