MENU

vendredi 13 février 2015

Le Duc mis à nu

Auteur : Sally MacKenzie
Titre Original : The naked Duke
Traduction : Vincent Basset
Genres : Romance, Historique

Edition : Milady
Parution : Mai 2012
Pages : 360 pages

Prix : 7,60 euros

Résumé
La chance ne sourit décidément pas à Miss Sarah Hamilton, fraîchement débarquée de Philadelphie. Son père lui a fait promettre sur son lit de mort de se rendre en Angleterre chez son oncle, le comte de Westbrooke, mais des marins maladroits ont fait tomber sa malle dans le port de Liverpool. Démunie et un peu perdue, Sarah se voit réserver un accueil pour le moins étrange dans l'auberge où elle compte passer la nuit. A son réveil : stupeur ! Un homme nu partage son lit ! La voici compromise, et mêlée aux dangereuses affaires de famille du très séduisant duc d'Alvord.

Avis de Manon
La première chose qui m’a attirée chez ce livre c’est sa couverture colorée qui laissait supposer une comédie plutôt agréable à lire. Pour tout dire (et à ma plus grande honte) j’ai à peine survolé le quatrième de couverture. Mais au final, j’ai eu de la chance car ma lecture s’est révélée très divertissante et j’ai passé un bon moment en compagnie des personnages de Sally MacKenzie. 

Suite au décès de son père, Sarah, originaire de Philadelphie, débarque tout juste sur le sol anglais pour retrouver la famille de ce dernier, d’origine noble. Alors qu’elle est presque arrivée à destination, elle s’arrête dans une auberge pour prendre un repos bien mérité. Mais à la suite d’un quiproquo incroyable, quelle n’est pas sa surprise le lendemain matin lorsqu’elle découvre un étranger dans son lit ! Petit détail encore plus embêtant, celui-ci est complètement nu ! Mais cet inconnu n’est pas n’importe qui. Il s’agit de James, le Duc d’Alvord qui est bien décidé à profiter de la situation pour épouser la jeune fille, surtout qu’elle ne le laisse pas indifférent, loin de là ! Mais c’est sans compter sur les manigances de Richard, l’odieux cousin d’Alvord, dont le plus cher souhait serait de voir notre Duc six pieds sous terre. 

Certes Le Duc mis à nu est une romance, mais pas seulement. Bien évidemment, on retrouve dedans toutes les ficelles classiques de la romance historique mais cela ne m’a pas dérangée plus que ça. Après tout, on n’achète pas vraiment ce type de livres pour leur originalité. Mais cela ne veut pas dire que je n’ai pas apprécié ma lecture car ces clichés sont contrebalancés par pas mal de points positifs. En effet, l’histoire de l’auteur contient beaucoup d’humour et aussi de l’action notamment grâce à l’horrible Richard dont les coups bas rythment l’intrigue. 
En général j’appréhende le côté un peu trop mièvre de ce type d’ouvrage mais ici cela ne m’a pas sauté aux yeux et n’a pas gâché ma lecture.

Nos deux héros forment un couple attachant et crédible malgré leurs différences. Le personnage de Sarah m’a beaucoup plu et amusé. Voir cette républicaine convaincue essayer de se faire une place dans la très monarchique Angleterre est assez amusant surtout que cela induit beaucoup de situations cocasses et souvent au dépend de notre héroïne. 
J’ai bien aimé le fait que l’auteur nous fasse partager les points de vue de Sarah et de James tout en gardant un récit à la troisième personne.
J’ai aussi apprécié les personnages secondaires comme Lady Amanda et Robbie dont les réflexions (pour la première) ou les gaffes (pour le second) m’ont beaucoup fait rire. J’espère les retrouver dans la suite de la série Noblesse oblige.   

Je me suis donc laissée entraîner très facilement dans cette intrigue. Et je ne me suis pas ennuyée un seul instant ! En plus, le style de l’auteur est agréable et se laisse lire très facilement et rapidement

Pour conclure je dirais donc que Le Duc mis a nu fut une lecture légère et sans prise de tête. Si l’histoire n’échappe pas à quelques clichés, les personnages font rapidement oublier cet inconvénient. A tel point, qu’on a hâte de les retrouver dans le deuxième tome !

Extrait
« Sarah avait la certitude de se trouver devant son premier spécimen d'aristocrate anglais : nonchalant, bon à rien, alcoolique, vaniteux, coureur de jupons, le produit dégénéré de plusieurs siècles de mariages consanguins. »

Note
4/5

6 commentaires :

  1. J'avais bien aimé, mais après le tome 2 j'ai décidé d'arrêter dans ce genre-là ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense continuer pour voir ce que ça donne. Mais c'est vrai que les séries de ce genre ont tendance à s'éterniser.

      Supprimer
  2. J'avais aimé ce premier tome sans non plus adoré ma lecture. Mais j'ai trouvé la suite mauvais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce premier tome se laisse lire ! Je vais essayer de lire le deuxième tome mais c'est dommage que tu n'aies pas aimé la suite !

      Supprimer
  3. Je l'ai déjà vu sur un blog et noté dans ma PAL et il me reste à le lire... Je ne savais pas que c'était le tome 1 par contre. L'histoire d'un duc va me faire rêver :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira et que tes rêves seront agréables alors :)

      Supprimer