MENU

samedi 7 mars 2015

Bienvenue à Big Stone Gap

Auteur : Adriana Trigiani
Titre Original : Big Stone Gap
Traduction : Pierre Girard
Genres : Drame, Comédie, Romance

Edition : Charleston
Parution : Février 2015
Pages :  315 pages

Prix : 22,50 euros

Résumé
1978, Big Stone Gap (Virginie). Le jour où Ave Maria découvre qu'elle n'est pas vraiment celle qu'elle croyait être, sa vie prend un tournant inattendu. Cette jolie célibataire, autoproclamée vieille fille de la ville du haut de ses presque trente-six ans, voit s'écrouler ses défenses soigneusement construites durant toutes ces années. Pourtant, entre son travail à la pharmacie et son cercle d'amis, dont le timide Jack MacChesnay et l'irrésistible Theodore Tipton, sa vie dans ce petit village niché au coeur des Montagnes Bleues était déjà bien assez trépidante ! Héritage, demandes en mariage et révélations se succèdent pour bouleverser sa vision du monde et la place qu'elle y occupe. 

Avis de Manon
Même après avoir fini ma lecture je n’arrive pas à classer Bienvenue à Big Stone Gap ! On rit, on pleure et on s’indigne au fur et à mesure que l’on tourne les pages et que l’on apprend à apprécier les habitants de cette petite ville nichée au coeur des Montagnes Bleues. 

J’ai eu un gros coup de coeur pour ce livre et je remercie particulièrement les éditions Charleston de m’avoir fait découvrir cette pépite car si les habitants de Big Stone Gap sont uniques que dire d'Ave Maria notre héroïne. A bientôt 36 ans, celle-ci a toujours vécu à Big Stone Gap. Cette pharmacienne d’origine italienne connaît tout le monde et tous les habitants la connaissent. D’ailleurs, dans cette ville où en 1978 il n’est pas rare d’être enceinte à 15 ans et mariée à 16, on peut dire que cette « vieille fille » se démarque, surtout que les ragots et autres commérages vont bon train à Big Stone Gap. Mais la petite vie bien rangée d’Ave Maria va être bouleversée lorsqu’elle apprend que le mari de sa mère n’est pas son père biologique. La voilà donc lancée dans la quête de ses origines mais c’est sans compter sur les habitants de sa petite ville et en particulier sur le séduisant Theodore et l’adorable Jack. 

J’ai beaucoup apprécié ce roman que ce soit au niveau de l’histoire, des personnages ou même de l’écriture. Dès les premières pages, j’ai été plongée dans une autre époque, une autre atmosphère. Je m’y croyais vraiment et j’ai été totalement dépaysée. 
Si l’intrigue semble, à première vue, simple et banale, au final ce n’est absolument pas le ressenti que j’ai eu une fois ma lecture terminée. Au contraire, l’histoire est très prenante ! Ce livre fait partie de ces ouvrages pleins d’émotions qui, une fois achevés, vous mettent de bonne humeur pour un bout de temps. 

Ce qui fait aussi l’intérêt et la richesse de ce livre, ce sont ses personnages, notamment ses personnages secondaires. Certes Ave Maria est incroyable et on s’attache rapidement à elle mais j’ai tout simplement été conquise par la galerie de personnages hauts en couleurs qui gravitent autour de notre héroïne. Pearl, Jack et compagnie sont tour à tour attendrissants et têtes à claques ! J’ai adoré la manière dont ils interviennent tous dans la vie d’Ave Maria.

Concernant le style de l’auteur, celui-ci est vraiment riche ! Malgré quelques lenteurs au début du roman, Adriana Trigiani alterne avec beaucoup de justesse et d’efficacité dialogues et descriptions. L’utilisation de la première personne rend le texte très vivant et dynamique

Si vous cherchez un roman riche en émotions alors courez vite acheter Big Stone Gap, une petite merveille à lire sans modération. 

Extraits
« Ce que j’ai appris de plus important, c’est dans les livres. »

« Personne ne s’inquiète de vous autant que votre propre mère, et quand elle n’est plus là, on se retrouve comme nu dans un monde où le danger menace de toutes parts. »

« Je suis incapable de le lui expliquer, mais Big Stone Gap, d’où je voulais m’échapper, est devenu l’endroit au monde où je veux le plus rester. J’ai vu d’où je viens, mais maintenant je sais d’où je suis. »

Note
5/5
Coup de coeur !

3 commentaires :

  1. ta chronique me donne envie de découvrir ce livre ! et puis les éditions charleston sont super belle je trouve et j'ai vraiment envie de découvrir leur livre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on n'est jamais déçu avec les éditions Charleston ! Je te conseille vraiment celui-là. C'est l'un des mes préférés chez cet éditeur.

      Supprimer
  2. J'ai très envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer