MENU

jeudi 12 mars 2015

La colline aux esclaves

Auteur : Kathleen Grissom
Titre Original : The Kitchen House
Genres : Drame, Histoire

Edition : Charleston
Parution : Janvier 2015
Pages :  432 pages

Prix : 22,50 euros

Résumé
États-Unis, 1791. Après avoir perdu ses parents lors de la traversée de l’Atlantique, Lavinia, une jeune Irlandaise âgée de 7 ans, se retrouve domestique dans une plantation de tabac pour rembourser son passage. Placée avec les esclaves de la cuisine, sous la protection de Belle, fille naturelle du maître, Lavinia apprend à faire le ménage et le service, guidée par l’amour et la force tranquille de sa nouvelle famille. Cependant, malgré tous ses efforts, elle ne peut faire abstraction de sa peau blanche et pénètre peu à peu dans l’univers de la grande maison. 
Lavinia parviendra-t-elle à chevaucher deux mondes que tout oppose ? 

Avis de Manon
Lavinia n’est encore qu’une enfant de sept ans lorsqu’elle est recueillie par le capitaine et part vivre dans sa plantation de tabac. Orpheline et amnésique, elle est placée auprès des domestiques qui s’occupent de la grande maison de la propriété. Alors qu’elle recouvre peu à peu la mémoire, Lavinia va progressivement s’adapter à sa nouvelle vie. Fascinée par la vie des habitants de la grande maison qu’elle sert, elle va rapidement s’attacher à sa famille d’adoption, des esclaves, et en particulier à Belle, la fille naturelle du capitaine. Mais nous sommes en 1791 et toutes deux vont se retrouver tiraillées entre deux cultures car Lavinia est blanche…

Je trouve qu’il est très difficile de décrire ou de résumer ce livre tant il est complexe et riche. Mais une chose est sûre, j’ai vraiment été marquée par cette histoire, reçue dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Charleston que je remercie pour cet envoi. 
Captivant et émouvant, La colline aux esclaves nous offre une vision originale et intelligente de l’esclavage en Amérique. 
Le récit alterne deux points de vue qui se complètent : celui de Lavinia, blanche, et celui de Belle, métisse. Cela apporte une certaine profondeur à l’histoire et nous permet de suivre l’évolution de ces personnages sur de nombreuses années, peu importe que leurs histoires se rapprochent ou s’éloignent. Apparemment ce livre a été plusieurs fois comparé à Autant emporte le vent que j’aime beaucoup. Pour avoir lu les deux, je ne vois pas beaucoup de similitudes, à part l’époque. Le roman de Kathleen Grissom n’est pas une saga romantique. J’ai trouvé l’histoire beaucoup plus concrète et réaliste.

Certains passages m’ont parfois mis mal à l’aise. Certaines scènes ou même certaines allusions sont assez dures et poignantes. L’auteur ne cous cache rien des conditions de vie de l’époque et des traitements souvent abjectes que subissaient les esclaves.

Les personnages sont complexes et très ambivalents. Par moment, je plaignais beaucoup certains d’entre eux, comme Marshall, le fils du capitaine. Mais durant d’autres passages, je les trouvais tout simplement ignobles et détestables. 
Les personnages secondaires sont aussi bien développés et tout aussi intéressants que les principaux. Personnellement, je ne pense pas que Lavinia et Belle soient des héroïnes attachantes ou même attendrissantes à proprement parler. Chacune dans leur genre, ce sont des femmes fortes qui ont traversé trop d’épreuves. Evidemment, j’ai été indignée par tout ce qu’elles subissent mais pour moi ce sont plutôt leurs histoires et les tragédies qui les touchent qui en font des femmes exceptionnelles et qui émeuvent le lecteur. 

Réaliste et émouvant, La colline aux esclaves est un très beau roman. Ses héroïnes, fortes et bouleversantes, font réfléchir sur l’esclavage, mais aussi sur la vie en générale, bien après avoir tourné la dernière page.

Extrait
« Ses mots me rassurèrent, mais, ce jour-là, je découvris une nouvelle réalité et pris conscience d’une ligne tracée en noir et blanc, bien que sa profondeur ne signifiât pas encore grand chose pour moi. »

Note
4/5

4 commentaires :

  1. Ce livre me fait envie depuis un moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à le lire alors ! Il est tout simplement magnifique et très bien écrit !

      Supprimer
  2. Je viens de le finir et de publier ma chronique, comme toi j'ai beaucoup aimé même si certains passages sont très difficilement supportables...

    RépondreSupprimer
  3. Un magnifique roman qui m'a bouleversée, comme tu le sais déjà :)

    RépondreSupprimer