MENU

dimanche 12 avril 2015

Les Deux Van Gogh

Auteur : Hozumi
Titre VO : Sayonara Sorcier volumes 1, 2
Traduction : Karine Rupp-Stanko
Genre : Seinen

Éditions : Glénat
Publication : mars 2015
Pages : 384 pages

Prix : 10,75 euros

Résumé
Paris, XIXème siècle. Un marchand d’art de génie part à la conquête de la ville. Son nom : Théodore Van Gogh. Son frère, Vincent, futur grand nom de la peinture, est encore inconnu.
En partie inspirée de faits réels, cette biographie romancée offre un vibrant portrait des liens qui unissaient les deux Van Gogh, frères que tout opposait mais aux destins inextricablement liés.

Avis de Marie
Merci aux Éditions Glénat pour l’envoi de ce manga que j’ai adoré et qui est inspiré librement de la vie de Vincent Van Gogh, le célèbre peintre.
Nous suivons ici le parcours des frères Van Gogh dans leur ascension dans la société. Théodore, un marchand d’art très doué, est un jeune homme plein d’ambition. Si son action en faveur d’autres courants de peinture lui permettra de lancer la carrière de bien des peintres, elle lui causera également de nombreux ennuis, notamment auprès de l’Académie qui ne voit pas d’un bon œil la remise en cause de sa doctrine.

Ce manga était très prenant. Au début, je n’étais pas vraiment convaincue à cause de sa couverture. Le personnage représenté dessus (Théodore) est assez inquiétant et je me demandais quelle orientation le mangaka allait prendre. Quelle version allions-nous avoir de la vie des Van Gogh ?
D’habitude, je n’aime pas me plonger dans un livre sans trop savoir ce qui m’attend. Mais là, j’avoue que j’ai été totalement conquise ! Hozumi nous livre ici une version très romancée de la vie de ces deux frères mais celle-ci tient la route.
La relation entre les deux frères est l’axe principal : nous les suivons sur une bonne partie de leur vie, des débuts de Vincent en tant que peintre jusqu’à sa mort. Ils possèdent tous les deux des caractères très opposés mais sont aussi attachants l’un que l’autre. Vincent est un jeune homme talentueux et innocent, qui parvient à voir la beauté dans tout ce qui nous entoure tandis que Théodore, lui, est plus calculateur. Ce dernier, plein de ressentiment envers son frère, n’en demeure pas moins dévoué à lui. Leur relation est, par conséquent, plutôt complexe et au fil de ma lecture, je me suis demandée à plusieurs reprises si Théodore n’allait pas finir par trahir Vincent… Théodore sera-t-il présent lorsque la vie du jeune peintre sera menacée ? Les liens qui les unissent sont fascinants et les tiraillements de Théodore ajoutaient un certain suspens à l’histoire.
Nous croisons également d’autres personnages célèbres de l’époque évoluant au milieu d’un Paris en pleine modernisation. Le manga est rempli de références historiques mais également artistiques que j’ai pris plaisir à voir. Si certaines œuvres ont été inventées, d’autres, bien réelles, ont également été insérées afin de donner une dimension plus réaliste au récit. De plus, autre point positif, de nombreuses notes étaient présentes afin de nous aider à resituer le récit dans le temps et l’histoire en nous précisant quels protagonistes et tableaux étaient issus de l’imagination du mangaka et ceux qui avaient bel et bien existé.

Visuellement, c’était aussi un régal. Les dessins sont très beaux, les bulles étaient bien lisibles et c’était très bien écrit. Dès les premières pages, je suis rentrée dans l’ambiance et je n’ai pu reposer le manga, à regret, qu’une fois la dernière page tournée…

Pour conclure, Les Deux Van Gogh est un manga au parti pris intéressant. En proposant une biographie romancée de la vie des deux frères, ce manga a su éveiller ma curiosité à propos de la vie de cet artiste dont, au final, je ne sais pas grand chose. Bien que volumineux, on en vient à regretter qu’il ne soit pas plus long et qu’il ne s’agisse que d’un one-shot… Mais cela ne m’empêche pas de le ranger dans les coups de cœur, bien au contraire !

Extrait
« Il peint ce qui l’émeut sans artifice et sans contrainte aucune. C’est parce qu’elles sont facilement lisibles que de telles œuvres touchent le public au cœur et qu’elles le toucheront encore des siècles durant. »


Note
Coup de coeur

6 commentaires :

  1. Comme toi, quand je l'ai vu je me suis dit "oula" et à la fin j'ai juste eu envie d'en savoir plus. De quoi en dire assez mais pas trop pour nous rendre curieux de connaître la vérité. Ce manga est prenant et magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement d'accord avec toi, j'ai beaucoup aimé :D

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'est un très beau manga, j'espère que tu auras l'occasion de le lire ^^

      Supprimer