MENU

jeudi 11 juin 2015

Les Malheurs de Sophie

Auteur : Comtesse de Ségur
Illustration : Ariane Delrieu
Genres : Classique, Jeunesse

Edition : Fleurus
Collection : Mes Classiques Chéris
Parution : Septembre 2012

Prix : 13,90 euros

Résumé
Pauvre petite Sophie ! Elle a pourtant pour être heureuse : une maman attentive, un papa qui l'adore, un cousin qui la défend toujours, un château magnifique... Oui, mais voilà, Sophie a de nombreux défauts : gourmande, entêtée, colérique... Elle n'en fait qu'à sa tête, et c'est elle qui finit par pâtir de ses propres bêtises en tentant d'en tirer des leçons, ce qui n'est pas toujours facile !

Avis de Manon
Voilà un livre qui a bercé mon enfance et sur lequel j’ai appris à lire ! Et même si maintenant je suis beaucoup plus âgée, c’est toujours avec plaisir et nostalgie que je me replonge dans les (més)aventures de la jeune et espiègle héroïne de la Comtesse de Ségur
Sophie est une petite fille choyée et espiègle avec une imagination pour le moins débordante. Elle n’hésite pas à entraîner son cousin Paul et ses amies Camille et Madeleine (les fameuses petites filles modèles) dans ses aventures et ses bêtises. 

Pour moi, relire ce livre c’est retomber en enfance et se rappeler toutes les émotions et les comportements qui sont rattachés à cette période. La petite Sophie est une enfant vraiment attachante malgré tous ses défauts et les bêtises qu’elle s’ingénie à imaginer. Que ce soit avec sa poupée ou des poissons rouges, Sophie de Réan, n’est jamais à court d’idées pour passer le temps. Dommage que la plupart du temps ses inventions se terminent mal. Il faut dire que sa mère a fort à faire pour inculquer des valeurs à Sophie et lui apprendre à obéir. Et dommage aussi pour son cousin Paul, bien souvent victime des idées loufoques de sa petite cousine. Mais heureusement ces deux-là s’adorent et sont inséparables. 
Les livres de la Comtesse de Ségur se veulent éducatifs. Chaque chapitre, à travers le comportement et les bêtises de nos petits héros, transmet une leçon de vie au lecteur. Si ces leçons de vie sont assez moralisatrices et pleines de piété, il ne faut pas oublier que ce livre a été écrit sous le Second Empire, à une époque où la religion était partie intégrante de la vie courante. 
L’écriture de la Comtesse de Ségur est fluide et aérée même si le langage utilisé est soutenu. Cela ne l’empêche pas d’être parfaitement compréhensible et adapté aux plus jeunes, les écrits de la Comtesse de Ségur étant à l’origine destinés à ses petits-enfants. 
Ce que j’ai aussi apprécié dans l’œuvre de la Comtesse de Ségur, c’est que les aventures de Sophie ne s’arrêtent pas avec ce livre. On retrouve la petite demoiselle, bien changée mais toujours aussi imaginative, dans Les petites filles modèles et Les vacances, deux autres romans écrits par la comtesse. 

Chef-d’oeuvre de la littérature enfantine, Les Malheurs de Sophie est une oeuvre intemporel qui continue de ravir les petites filles quelle que soit l’époque et quel que soit l’âge qu’elles ont maintenant. 

Note
Incontournable !
5/5

2 commentaires :

  1. Argh, je n'aime pas beaucoup ces livres, ni même les dessins animés tirés de ceux-ci =/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage mais heureusement il en faut pour tous les goûts ^^

      Supprimer